Les sites Pays cathare

Dans le cadre de sa politique de préservation et de valorisation du patrimoine, le Département a développé un réseau de 20 sites patrimoniaux d’exception - 19 dans l’Aude et 1 dans l’Ariège - qui marquent l’identité forte de notre territoire. Musées, châteaux, abbayes et cités médiévales, les sites Pays cathare vous ouvrent leurs portes et vous invitent à un fabuleux voyage dans le temps. 

Découvrir les 20 sites Pays cathare

Quels sont les monuments à visiter dans l’Aude ? 

Le département possède 22 sites classés Pays Cathare à ne pas rater pour découvrir une période troublée de l’histoire de ce territoire à la fois fascinante et unique et admirer ces vestiges du XIIe siècle, témoins des conflits passés. En famille, en couple, entre amis et même seul, équipez-vous de l’application Pays Cathare, le guide pour vivre une expérience interactive et immersive en direct des sites Pays Cathare. Et pour un séjour encore plus attrayant, incarnez le un seigneur occitan au Moyen-Âge avec Castrum, le jeu. Effet garanti pour les petits et grands ! Déroulez, visitez et savourez !

Édifiée au Xe siècle, l’abbaye d’Alet-les-Bains est l’un des sites Pays Cathare les plus remarquables dans l’Aude. Son histoire agitée par les croisades contre le catharisme et les guerres de religion ont entraîné la destruction de l’abbaye. Connue pour ses dimensions imposantes, l’abbaye d’Alet-les-Bains est l'un des plus importants vestiges du Languedoc. La particularité de cette abbaye tient du mélange d’architecture gothique (nef et chœur) et romane (abside). Elle est en effet composée d’une nef et d’un chœur gothique et d’une abside romane. Visiter l’abbaye d’Alet-les-Bains, c’est découvrir un trésor de la culture occitane.

Partez à la rencontre du chevet roman le plus ancien du Pays Cathare ! Depuis sa fondation en 790, l’abbaye de Caunes-Minervois n’a pas cessé de traverser les temps… De son chevet roman à son cloître mauriste, son histoire est rythmée par les croisades contre les Albigeois, les conflits internes, les revendications des moines, l’exploitation des carrières de marbre... Témoins de ces rebondissements, l’abbaye Caunes-Minervois a conservé des vestiges archéologiques dont le chevet, fleuron du premier art roman datant du XIe siècle, le cloître mauriste du XVIIe siècle et évidemment les marbres. Flânez autour de ce site d’exception et imprégnez-vous de la culture Pays Cathare.

Classée Monument historique et Grand site d’Occitanie, l’abbaye cistercienne de Fontfroide est l’un des sites Pays Cathare les plus emblématiques de la région. Fondée en 1093, l’abbaye a traversé les époques et les événements historiques marquants qui en font aujourd’hui une incroyable ressource culturelle et architecturale. Abritée au cœur de la garrigue narbonnaise, elle bénéficie d’un positionnement géographique idéal pour que vous puissiez profiter du silence, du soleil et bien évidemment du jardin à l’italienne et de sa roseraie exceptionnelle.

En Pays Cathare, au cœur d’un paysage de vignes, vignoble du en Pays Cathare se trouve l’abbaye Saint-Hilaire et ses 10 siècles d’existence ! Si l’origine de l’abbaye bénédictine est incertaine, son histoire permet de mieux comprendre ses caractéristiques architecturales. Élément phare du site Pays Cathare, son cloître gothique bâti au XIVe siècle se trouve au cœur des bâtiments dans lesquels vivaient les moines. La légende dit même qu’ils ont été les inventeurs du premier vin effervescent au monde : la blanquette. Elle vous sera racontée lors de votre visite à l’abbaye… Découvrez-la et surtout, gardez le secret !

Classée au titre des Monuments historiques, l’abbaye de Saint-Papoul est devenu un site incontournable du Pays Cathare notamment grâce aux ateliers et aux œuvres réalisés par le Maître de Cabestany. Datée du XI siècle et étant victime de plusieurs périodes historiques agitées, l’abbaye a été reconstruite pendant des périodes artistiques très différentes. Laissez-vous surprendre par la subtilité des assemblages de styles roman et gothique lors de votre visite de l’abbaye de Saint-Papoul, site d’exception Pays Cathare. 

Retour en 1170, l’année où la construction en pierre de l’abbaye cistercienne Sainte-Marie-de-Villelongue commence. S'ensuit une période de croisade contre les Albigeois durant laquelle Sainte-Marie Villelongue s’oppose aux Cathares. Elle en est récompensée par Simon de Montfort. Entre le XIIIe et XIVe siècle, l’abbaye devient si puissante et riche qu’elle peut aménager l’un des décors les plus riches en Pays Cathare. Malgré cette embellie, elle n’échappe pas aux ravages de la peste noire, aux guerres de religion, à la révolution… L’abbaye de Villelongue et ses terres sont alors vendues comme bien national en 1791. 
L’abbaye de Villelongue est classé sites d’exception Pays Cathare mais aussi Monument historique depuis 1916. Remontez le temps et laissez-vous tenter par son caractère intimiste et familial… Vous ne serez risquez pas d’être pas déçu.

À l’origine, la charte de fondation de l’abbaye de Lagrasse date de 779. En 951, elle enregistre des dons importants. Elle prospère alors jusqu’à détenir plusieurs églises et monastères du Bas Languedoc à Saragosse. En 1348, l’épidémie de la peste noire vient calmer son expansion. L’abbaye de Lagrasse se relève et connaît une dernière ère de prospérité au XVIIIe siècle. Lors de la Révolution en 1792, l’abbaye est saccagée. Divisée en deux parties, elle est rachetée pour sa moitié publique par le conseil départemental de l’Aude en 2004 qui l’ouvre aux visiteurs. On y découvre les parties les plus anciennes, d’époque médiévale, parmi lesquels le somptueux dortoir des moines à la charpente en coque de navire et la cour du palais abbatial… Direction le Pays Cathare pour en prendre plein la vue à Lagrasse !

Si la date de la fondation du château d’Aguilar demeure inconnue, la première mention de celui-ci remonte en 1240. Dépossédée de son château par le roi de Montfort à la fin du XIe siècle, la famille de Termes utilise alors le château d’Aguilar comme lieu de rassemblement pour soutenir la révolte de Raymond Trencavel. Au XIIIe siècle, le château d’Aguilar devient définitivement une forteresse royale. Mais, quelques années plus tard, en 1659, le traité des Pyrénées vient faire perdre tout intérêt défensif au château d’Aguilar. Il est alors abandonné. 
Le château d’Aguilar est classé site Pays Cathare et Monument historiques depuis 1949. Aujourd’hui, il est même l’une des Citadelles du vertige candidates à l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco que vous pouvez soutenir. Enfilez de bonnes chaussures et partez à la découverte de ce site d’exception !

Le château d’Arques, site Pays Cathare, a été construit entre 1280 et 1310.  Bien qu’il n'ait pas vécu la période difficile que fut la croisade contre les albigeois, il n’a pas échappé à la Révolution française. Le château d’Arques est alors vendu comme bien national sous la Révolution française. Le château d’Arques est classé Monument historique en 1887 et par la suite, le donjon devient propriété communale en 1910.
Ne ratez pas ce donjon de 24 mètres de haut, couvert de tuiles rosées, un chef d'œuvre de l’architecture gothique en Pays Cathare ! 

Au cœur de la nature sauvage à Duilhac-sous-Peyrepertuse se trouve… le majestueux château de Peyrepertuse daté du Moyen-âge. Après avoir vécu la croisade des barons et la croisade royale en 1226, le monument devient forteresse royale en 1258. Grâce à ce titre, le château lance des travaux de fortification jusqu’au XVIIe siècle pour assurer le contrôle du territoire et lutter contre le roi d’Aragon, une puissance ennemie. En 1659, le traité des Pyrénées fait perdre la puissance et l’intérêt de Peyrepertuse. Toutefois, une garnison continue à occuper la ville jusqu’à la Révolution.
Le château de Peyrepertuse est sans doute le plus spectaculaire des sites du Pays Cathare. Rendez-vous à 800 mètres d’altitude dans sur les hauteurs de Duilhac-sous-Peyrepertuse pour en prendre plein la vue ! Et n’oubliez pas de soutenir sa candidature à l’inscription, avec les autres Citadelles du vertige, sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco

Direction le Pays Cathare à la recherche de la citadelle médiévale de montagne qui domine le village de Puilaurens-Lapradelle. Oui, il s’agit bien du château de Puilaurens ! Élevé à 697 mètres d’altitude, le château bénéficiait pour l’époque d’une situation géographique stratégique puisque ses occupants pouvaient anticiper les éventuels conflits et notamment bloquer les accès aux Fenouillèdes. De ce fait, le château est devenu, pendant 4 siècles, la forteresse la plus méridionale de France. 
Le château de Puilaurens est l'une des forteresses royales les mieux conservées de la région, ce qui lui vaut d’être l’une des Citadelles du vertige qui candidate votre soutien au patrimoine mondial de l’Unesco. N’ayez pas peur du vertige, enfilez vos baskets direction le château de Puilaurens en Pays Cathare et admirez le panorama !

À 728 d’altitude, sur les hauteurs de Cucugnan, se trouve un site Pays Cathare des plus impressionnants… le château de Quéribus ! Les premières constructions de ce château ont eu lieu au Xe siècle, pendant le Moyen-âge. C’est d’ailleurs l’un des châteaux les plus représentatifs de cette époque avec la précision de ses plans et son architecture moyenâgeuse. La situation géographique du château de Quéribus le fait devenir forteresse royale au XIIIe siècle. Quelques années plus tard, le traité des Pyrénées de 1659 lui fait perdre tout avantage. Le château tombe alors en ruine. 
Aujourd’hui candidat avec les Citadelles du vertige à l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco, le château de Quéribus se mérite… Plusieurs dizaines de minutes de marche sont nécessaires pour découvrir une vue panoramique sur le Pays Cathare ! Promis, ça en vaut la peine !

C’est en 960 que le château de Saissac est cité textuellement pour la première fois. Lors de la croisade contre les Albigeois au XIIe siècle, la seigneurie passe aux mains des barons du Nord. Divisée en deux, les barons jurent fidélité au roi de France et s’engagent à ne plus tolérer le catharisme, en échange des droits et des terres. Quelques siècles plus tard, lors de la Révolution française, le château de Saissac est vendu au Bien national. Plusieurs propriétaires se succèdent, dont une société de chasseurs de trésors… bien décidés à trouver le “trésor de Saissac”. C’est seulement en 1979, lors de travaux dans la commune, que 2000 deniers datés de la fin du XIIIe siècle sont découverts. En 1994, le château de Saissac est acheté par la commune pour un franc symbolique. 
Le château de Saissac est le plus ancien parmi les 22 sites du Pays Cathare. Rendez-vous au cœur de la montagne noire pour découvrir le charme de ses ruines et une vue imprenable sur l’Aude.

Dans les gorges du Termenet à 410 mètres d’altitude, le château de Termes était à l’époque, l’un des plus puissants du Languedoc. Lors de la croisade en 1210, alors que les seigneurs de Termes sont favorables au catharisme, Simon de Montfort s’attaque à la forteresse. Hélas, les 400 soldats résistent  à cet affront et le château reste aux mains d’Olivier de Termes. En 1228, le château est intégré au réseau de défense de la frontière d’Aragon et passe sous le contrôle du roi de France. Inutilisé, il est volontairement détruit en 1654, peu avant le traité des Pyrénées. 
Sa muraille, sa barbacane, ses archères… sont uniques. Vous n’en trouverez nulle part ailleurs ! Classé site d’exception Pays Cathare et candidat avec les Citadelles du vertige au classement au patrimoine de l’Unesco, le château de Termes vous invite au cœur des Corbières pour une expérience  unique. 

De 1110 à 1789, le château de Villerouge-Termenès appartient aux archevêques de Narbonne. En 1321 a lieu un événement marquant qu’est  : le bûcher de Guilhem Bélibaste, le dernier Parfait Cathare, qui signe la fin du catharisme en Occitanie. Cette forteresse Pays Cathare est l’exemple parfait de l’architecture militaire du XIIe et XIVe siècle. Si vous ne connaissez pas ce type de construction, c’est l’occasion de vous rendre au château de Villerouge-Termenès pour en découvrir l’ingéniosité ! Classé Monument historique depuis 1976 et site d’exception Pays Cathare, le château de Villerouge-Termenès n’en a pas fini de vous impressionner. 

Ne passez pas à côté du château Comtal et des remparts de la Cité de Carcassonne ! Ce lieu emblématique était, au XIIe siècle, le centre du pouvoir des Trencavel, vicomtes de Carcassonne. Élément central du système de défense, la Cité de Carcassonne a traversé des périodes historiques mouvementées que vous ne manquerez pas de découvrir… Entre château, remparts et Cité, Carcassonne n’a pas fini de vous surprendre ! Classé au Monument historique depuis 1849, inscrite au patrimoine de l’Unesco depuis 1997 et site d’exception Pays Cathare,  la  Cité  témoigne de 2500 ans d’histoire et offre, encore aujourd’hui, des joyaux à travers un mélange d’architecture romaine, romane et gothique. Vous êtes convaincus ? Alors soutenez la candidature de la Cité de Carcassonne avec les autres Citadelles du vertige, à l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco !

C’est au XIe siècle que la seigneurie de Cabaret prend possession du village médiéval ainsi que de trois des quatre châteaux de Lastours appelés Cabaret, Surdespine et Quertinheux. Aux alentours de la moitié du XIIe siècle, les 22 coseigneurs de Cabaret deviennent adeptes du catharisme. Lors de la croisade contre les Albigeois, les châteaux primitifs et le village médiéval sont détruits. Quelques années plus tard, Saint-Louis, le roi de France, affirme son autorité et adapte les nouveaux modes d’attaques aux trois châteaux en complétant avec la Tour Régine. Mais la Révolution vient mettre fin à ces conflits et les châteaux sont abandonnés. Enfilez de bonnes chaussures, armez-vous de courage et grimpez pour atteindre ces 260 mètres d’altitude et une vue à couper le souffle. Si vous hésitez encore, sachez que les châteaux de Lastours sont classés Monuments historiques depuis 1905, labellisés site d’exception Pays Cathare mais aussi candidats à l’inscription, avec les autres citadelles du vertige, au patrimoine mondial de l’Unesco ! 

Réputée pour sa puissance et sa bienveillance auprès des Cathares en 1131, la cité médiévale de Fanjeaux est fréquentée par le vicomte Trencavel. En 1206, Dominique de Guzman séjourne à Fanjeaux et bâtit, un an plus tard, le monastère de Prouilhe. Puis dix ans plus tard, le couvent des Frères Prêcheurs. À sa mort, les armées du Prince Noir brûlent la localité qui sera précipitamment reconstruite. À partir de la moitié du XVe siècle, le village se développe grâce à la culture du pastel mais la Révolution vient déposséder les dominicains. Renommée la “cité spirituelle”, la cité de Fanjeaux est réputée pour sa lutte contre l’hérésie… Suivez les traces de son histoire et partez à la rencontre des richesses de ce site Pays Cathare ! 

Installé dans l’une des plus vieilles maisons du village de Puivert, le musée du Quercorb, unique en son genre, vous plonge quelques siècles en arrière. Histoire du Quercorb, instrumentarium, métiers du XXe siècle… Ce musée allie scènes visuelles et sonores pour vous immerger dans une ambiance antique. Explorez vos 5 sens et découvrez les traditions avec ce musée classé site Pays Cathare !

Un site Pays cathare également en Ariège

Construit au début du XIIIe siècle, le château de Montségur est l’un des sites les plus incontournables de la région. Son histoire tumultueuse animée par les croisades des Barons, l’assassinat de deux inquisiteurs, la construction d’une nouvelle forteresse, le nouveau modèle défensif philippien puis la perte de son intérêt stratégique causé par le traité des Pyrénées, ont entraîné l’abandon du château. Connu sur son point culminant à 1207 mètres d’altitude, le château de Montségur est un monument emblématique en Pays Cathare. La particularité de cette forteresse tient aussi à son histoire, qui en émeut plus d’un ! Alors n’attendez plus pour découvrir le château de Montségur, classé Monument Historique depuis 1862, site d’exception Pays Cathare mais aussi candidat à l’inscription, avec les autres citadelles du vertige, au patrimoine mondial de l’Unesco

Pays cathare, le guide et Castrum, le jeu : deux applis pour découvrir les sites autrement

Laissez-vous séduire par un territoire au patrimoine d’exception et aux paysages à couper le souffle.... Partez sur les traces de l’histoire des Cathares, admirez les citadelles du vertige, promenez-vous parmi les abbayes majestueuses et les vestiges médiévaux. Avec nos 2 applications gratuites, 20 lieux incontournables de l’Aude (10 châteaux, 7 abbayes, 2 cités médiévales, 1 musée) vous dévoilent tous leurs secrets.

En famille, en couple, avec des amis ou en solo... faites le plein de nature et de culture à l’occasion de votre séjour. Que vous soyez actif ou contemplatif, avide de connaissances ou amateur de jeux, vous trouverez forcément votre bonheur avec nos deux applications mobiles !

Pour découvrir et télécharger les applis Pays cathare, le guide et Castrum, le jeu du pays cathare, c'est par ici !

La cité de Carcassonne et les sept autres Citadelles du vertige candidatent à la prestigieuse liste du patrimoine mondial de l'Unesco

Découvrez les Citadelles du vertige, huit forteresses du Pays Cathare qui candidatent ensemble à la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.